Abonné

Fonction publique territoriale : qui va payer le dégel du point d’indice ?

Fonction publique territoriale : qui va payer le dégel du point d’indice ?

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Alors que la ministre de la fonction publique Amélie de Montchalin a annoncé le dégel du point d’indice d’ici l’été, les associations d’élus se montrent ambivalentes face à cette nouvelle inattendue. Et même celles qui approuvent demandent à ce que ce l’Etat paye une partie de la note…

[Actualisé au 16 mars ] C’est lundi 14 mars au soir, au sortir de la conférence sur les perspectives salariales, que la ministre de la transformation et de la fonction publiques Amélie de Montchalin, a créé la surprise en annonçant le dégel du point d’indice « avant l’été, pour tenir compte de l’inflation et protéger le pouvoir d’achat de 5,6 millions d’agents publics ». Un point d’indice qui était gelé depuis 2018. Une annonce confirmée dès le lendemain par communiqué du ministère, y ajoutant deux autres mesures :

- le maintien « quoiqu’il arrive du salaire minimum dans la fonction publique au-dessus du Smic. […] Il sera ainsi immédiatement revalorisé si nous constatons une hausse de l'indice des prix à la consommation supérieure à 2% par rapport à la dernière évolution du montant du SMIC en janvier ;

- l’augmentation de l’indemnité kilométrique de 10% qui bénéficie à tous les agents publics […] qui utilisent leur[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

Gouvernement Borne : 27 ministres dont seulement la moitié de nouveaux visages

C’est un gouvernement moins resserré qu’attendu qui a été annoncé vendredi par le secrétaire général de l’Elysée et dont la moitié était déjà présente dans le gouvernement Castex. A l’image d’un « pack »...

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Attention, les inégalités « territoriales » peuvent cacher des inégalités « sociales » en santé

Attention, les inégalités « territoriales » peuvent cacher des inégalités « sociales » en santé

L’écologie, porte d’entrée des collectivités dans le programme de la « Nupes »

L’écologie, porte d’entrée des collectivités dans le programme de la « Nupes »

Plus d'articles