Abonné

Fonction publique territoriale : comment organiser le travail des agents vulnérables

Aurélien Hélias
Fonction publique territoriale : comment organiser le travail des agents vulnérables

Fonction publique

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Face à la crise sanitaire comme aux maladies chroniques, l’employeur doit adapter les conditions de travail des agents à leur état de santé. Et faire preuve d’écoute et de flexibilité.

La crise sanitaire a mis au jour des situations d’agents souffrant de maladies chroniques qui n’avaient pas, jusqu’alors, fait état de leurs problèmes de santé au travail. Pour eux, comme pour tous ceux dont la pathologie est connue, les employeurs territoriaux ont l’obligation de prendre des mesures leur permettant de continuer à travailler. « On estime à 40 % le nombre d’agents territoriaux concernés. Et leur vieillissement ne va pas arranger la situation », précise Philippe Molliere, responsable du département prévention et action sociale de la Mutuelle nationale territoriale. Dans le cadre de la crise sanitaire, les agents considérés comme vulnérables - car susceptibles de développer une forme grave de Covid-19 - doivent en priorité être placés en télétravail à 100 %. « Le télétravail c’est bien, mais il faut maintenir le lien car la distance sociale et psychologique vis-à-vis du travail pose problème en retour », prévient toutefois Philippe Mollier.

Protection renforcée. Si ses missions ne peuvent être exercées en télétravail,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS