Abonné

Faut-il un scrutin de liste paritaire dans toutes les communes pour les élections municipales ?

Aurélien Hélias
Faut-il un scrutin de liste paritaire dans toutes les communes pour les élections municipales ?

Parité homme-femme

© Flickr/Sénat

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La loi du 17 mai 2013, relative à l’élection des conseillers départementaux, municipaux et communautaires, a abaissé de 3 500 à 1 000 habitants le seuil de population d’une commune à partir duquel les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste avec une obligation d’alternance stricte hommes/femmes. Faut-il diminuer ce seuil pour favoriser la parité ?

Pour doper la représentation des femmes dans les exécutifs locaux - la France ne compte à ce jour que 16 % de femmes maires et 7,5 % de présidentes d’EPCI… -, ne faudrait-il pas instaurer, pour les élections municipales de 2020 un scrutin de liste paritaire pour toutes les communes quel que soit le nombre d’habitants, interroge le sénateur (Loir-et-Cher, UC) Jean-Marie Janssens ?

Pour mieux repousser cette hypothèse, également avancée par l’Association des maires de France, le ministère de l’Intérieur s’appuie sur les progrès enregistrés depuis la loi du 17 mai 2013, relative à l’élection des conseillers départementaux, municipaux et communautaires, qui a abaissé de 3 500 à 1 000 habitants le seuil de population d’une commune à partir duquel les conseillers municipaux sont élus au scrutin de liste avec une obligation d’alternance stricte hommes/femmes. Lors des[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS