Abonné

Faire vivre une école de musique intercommunale

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Faire vivre une école de musique intercommunale

En musique

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Les écoles de musique intercommunales, souvent en régie, s’installent de plus en plus dans le paysage culturel français. Pour être performantes, elles nécessitent en amont un état des lieux des pratiques et le recrutement d’un personnel adéquat, puis un projet d’établissement. Sans oublier de bonnes relations avec les usagers, une insertion dans la vie culturelle locale…. et des finances saines. Nos conseils.

1 - Faire un diagnostic territorial

Conséquence de la construction intercommunale, de plus en plus d’écoles de musique se sont constituées à cette échelle ou sont issues de regroupements après fusion de plusieurs établissements publics de coopération intercommunale (EPCI). Elles ont souvent trouvé là une bonne échelle pour être attractives. Un diagnostic des pratiques musicales et de l’enseignement de la musique, existants sur le territoire, s’impose préalablement : fanfares, associations, proximité d’un conservatoire, cours privés, cours de musique des écoles, pratiques amateures et professionnelles, etc. Un recensement quantitatif (nombre d’élèves, classes d’âge, nombre d’enseignants…), mais aussi qualitatif (type d’enseignements, dynamisme des structures…) est à réaliser, de même qu’une enquête à[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS