Abonné

« Face à une crise qui va durer, développons les énergies renouvelables à gouvernance locale »

Sylvie Luneau
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Face à une crise qui va durer, développons les énergies renouvelables à gouvernance locale »

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Jusqu’à 350 euros le MWh aujourd’hui, contre 70 euros en 2021, l’explosion des prix de l’électricité et du gaz impacte fortement les collectivités. Selon Lionel Guy, chef de service énergie renouvelable et maîtrise de l’énergie à la FNCCR, cette crise de l’énergie va durer. Il nous livre quelques pistes pour tenter d’en sortir.

Récemment certaines municipalités ont été obligées de fermer leurs piscines faute de pouvoir payer l’énergie nécessaire pour les chauffer. A quel degré la flambée des prix de l’énergie impacte-t-elle les collectivités ?

Lionel Guy : Cet impact est très fort. Nous avons réalisé une enquête en début d’année auprès de nos adhérents qui a révélé des augmentations du prix de l’électricité allant de + 25 % à + 250 %, et même + 300 % pour certaines régies d’eau potable. Il en va de même à peu près pour le gaz. On estime à 11 milliards d’euros ces dépenses supplémentaires. Cette crise de l’énergie est apparue depuis septembre 2021, avec la reprise d’activités suite aux Covid et aussi aux problèmes de maintenance des centrales nucléaires. Mais nous avions prévenu des risques de dysfonctionnement du marché de l’énergie dès 2010. Cette crise va durer, l’énergie va rester chère, nous[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Patrice Bessac, l’activiste à la mairie

Patrice Bessac, l’activiste à la mairie

« J’appartiens à une tradition politique qui considère qu’on est là pour donner une voix aux combats de ceux qui n’ont pas accès à la parole » aime à dire l'édile PCF de Montreuil, Patrice Bessac. Portrait d'un maire qui a...

Cybersécurité : « Il reste beaucoup à faire dans les collectivités locales »

Cybersécurité : « Il reste beaucoup à faire dans les collectivités locales »

Climat : quand la formation des élus doit faire d’urgence sa transition

Climat : quand la formation des élus doit faire d’urgence sa transition

Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Plus d'articles