Abonné

Et si le verrou du pouvoir réglementaire sautait ?

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Et si le verrou du pouvoir réglementaire sautait ?

Loi, règlement, décret

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Universitaires et élus regrettent que le pouvoir réglementaire, aujourd’hui entre les mains du Premier ministre et de la haute administration, réduise trop drastiquement les marges de manœuvre des collectivités.

Lorsqu’on aborde la décentralisation, il y a souvent d’un côté les textes, en premier lieu la Constitution, et de l’autre, les faits ! Ainsi, si la loi fondamentale apparaît à bien des égards « favorable » aux collectivités territoriales, disposant dans son article 72 que ces dernières « s’administrent librement par des conseils d’élus et disposent d’un pouvoir réglementaire pour l’exercice de leurs compétences », en pratique, le pouvoir général d’application des lois, exercé par Matignon, freine très largement l’émergence d’un quelconque pouvoir normatif local.

Pouvoirs législatif et réglementaire

« Ce que l’on constate aujourd’hui, c’est que la loi est souvent trop bavarde avec des décrets d’application très techniques qui cadenassent l’interprétation des dispositions législatives et, au final, réduisent l’autonomie des collectivités dans leurs applications » estimait, lors de son audition devant la délégation aux collectivités locales du Sénat en juin dernier, Olivier Renaudie,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS