Abonné

Estelle Grelier plus que jamais "militante" de l'intercommunalité devant les élus de l'AdCF

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Estelle Grelier plus que jamais

Estelle Grelier, congrès 2016 de l'AdCF à Strasbourg

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La secrétaire d'Etat aux Collectivités a réitéré le 13 octobre sa conviction « intercommunaliste » devant l'Assemblée des communautés de France réunie en congrès à Strasbourg. Et promis aux élus des EPCI des ajustements techniques pour faciliter le passage à la nouvelle carte le 1er janvier prochain. Mais elle remet à plus tard les délicats dossiers du suffrage direct pour les métropoles et de l’harmonisation des différents statuts de communautés.

« Nous souhaitons clairement pour l’avenir une “pause digestive” dans les réformes institutionnelles. Le “paquet législatif” déjà voté, nous donne déjà beaucoup à faire jusqu’en 2020 », a lancé le patron des communautés de France, Charles-Eric Lemaignen, témoignant d’une certaine lassitude des élus.

« Nous demandons unanimement la stabilité des objectifs et des textes. Il faut en finir avec le “yo-yo” législatif », a-t-il poursuivi en ouverture de ce congrès strasbourgeois. « Le temps législatif est passé. Les seuls ajustements doivent apporter plus de souplesse, de simplifications et permettre des expérimentations. Oui, l’heure est maintenant à la mise en œuvre pragmatique sur le terrain. »

Une requête à laquelle la secrétaire d’Etat aux[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS