Abonné

Eolien : communes et citoyens des Monts du Pilat tentent de décoller

Sylvie Luneau
Eolien : communes et citoyens des Monts du Pilat tentent de décoller

Eoliennes, environnement

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Les projets éoliens citoyens ont le vent en poupe auprès de la ministre de la Transition écologique, mais ce ne sont pas les plus simples à monter. Douze ans après son lancement, celui des Ailes de Taillard n’est toujours pas opérationnel.

Pourquoi

L’initiative du projet revient à la communauté de communes des Monts du Pilat (Loire). Dès 2009, elle a décidé que les projets d’énergie éolienne devraient impérativement être portés par les citoyens. De fait, les plus motivés se sont réunis en 2010 dans l’association « Energies communes renouvelables ». De 2009 à 2011, la communauté de communes a engagé des études pour identifier une zone favorable au développement de l’éolien. En 2012, élus et citoyens ont choisi ensemble un partenaire industriel (Quadran).

Objectif

A ce jour, la majorité des parcs éoliens sont montés par des sociétés privées qui investissent et décident seules. Le défi, relevé par la SAS « Les Ailes de Taillard » montée en 2013 est d’associer, dans une même structure juridique, les collectivités, les citoyens et un industriel. Elle garantit que le projet reste participatif, à tous les stades.
Pour cela, la détention du capital (fonds propres de 8 millions d’euros pour la construction et le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr