Abonné

En première ligne, les maires se préparent à contrôler le passe vaccinal

Hugo Soutra

Sujets relatifs :

, ,
En première ligne, les maires se préparent à contrôler le passe vaccinal

Passeport vaccinal

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Adopté le 6 janvier par les députés après des débats houleux, le projet de loi transformant le "passe sanitaire" en "passe vaccinal" est examiné cette semaine par le Sénat. Il devrait entrer en vigueur vers le 17 janvier, et modifier les règles d’accès aux équipements publics, enceintes sportives, médiathèques, etc. mais aussi aux marchés. Un test négatif ne suffira plus aux non-vaccinés pour profiter d’un certain nombre de services culturels ou sportifs offerts par les collectivités locales. Sur le terrain, les maires et leurs agents se préparent, non sans craintes, à la mise en œuvre de ce passe renforcé...

Alors que le Sénat entame ce lundi 10 janvier en commission l’examen du projet de loi qui prévoit la transformation du passe sanitaire en passe vaccinal, les maires se préparent en coulisses à la mise en place de ce nouveau sésame dans un contexte politique tendu entre vaccinés et antivax. Bien décidé à avancer à marche forcée en dépit du retard pris au Palais Bourbon, le gouvernement espère une entrée en vigueur de la loi «au plus tard dans les premiers jours de la semaine du 17 janvier», selon le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal.

Concrètement, avec le passe vaccinal, un test négatif ne suffira plus pour[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 4 76 65 93 78 (du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@territorial.fr