Abonné

En 2023, Villes de France tangue entre inquiétudes financières et espoirs de relance

En 2023, Villes de France tangue entre inquiétudes financières et espoirs de relance

Françoise Gatel, Gérard Larcher, Jean-François Debat et Gilles Avérous

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

En présentant ses vœux pour 2023 au Sénat le 10 janvier, l’association de maires de villes moyennes a confié ses craintes sur les finances locales face aux coûts de l’énergie et des matières premières, tout en affichant son volontarisme sur divers dossiers : revitalisation commerciale, développement des quartiers politique de la ville et relocalisation de l’industrie.

 

Première des associations d’élus à présenter ses vœux en ce début d’année 2023, Villes de France n’a pas échappé au triste constat d’une situation financière tendue pour les collectivités locales. « Les élus commence 2023 comme ils ont fini 2022... », glissait le président (LR) de l’association Gil Avérous, sous les ors du Sénat qui accueillait la cérémonie de vœux. « Nous devons relever le défi de l’inflation, peut-être affronter des délestages », a-t-il poursuivi.

Des boucliers énergétiques jugés incomplets

Inflation : le mot est encore dans toutes les bouches des patrons d’exécutifs locaux, et les maires et présidents d’agglos de villes moyennes n’échappent pas à la règle. « A Bourg-en-Bresse, c’est 4 millions d’euros de dépenses de fonctionnement en plus ! », illustrait son maire (PS), Jean-François Debat,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

La pyramide des âges ne ment pas. En 2040, les plus de 75 ans représenteront 15% de la population française. Tant mieux, nous disent des associations représentant les seniors, des chercheurs et des élus en charge des personnes âgées,...

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

Plus d'articles