Abonné

Double scrutin et crise sanitaire : le casse-tête des maires ruraux à un mois des élections

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Double scrutin et crise sanitaire : le casse-tête des maires ruraux à un mois des élections

bureau de vote

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Depuis quelques semaines, les maires des plus petites communes se démènent pour que les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin se déroulent dans les meilleures conditions possibles. Mais entre les salles de mairie trop petites, et les assesseurs manquants, l’organisation vire parfois au casse-tête. Alors les édiles recourent au système D...

La date des élections est désormais définitivement arrêtée et pour les édiles interrogés par le Courrier des maires, c’est un véritable soulagement, tant les incertitudes des dernières semaines ont pesé. « Lorsque l’on nous a interrogé sur un possible report des élections en septembre, j’ai dit que pour moi c’était ‘non’ » se souvient Marie-Christine Souillard, maire de Saint-Etienne-de-Valoux (300 habitants) en Ardèche. « Juin c’est le bon moment mais c’est vrai que nous devons trouver des solutions à différents problèmes…  heureusement les maires ruraux sont ingénieux ! »

Un vote intérieur et extérieur ?

Et en effet, il faut de la ressource pour conjuguer les consignes préfectorales avec la réalité de terrain. Premier enjeu : celui de l’espace de vote. Crise sanitaire oblige, il faut des bureaux de vote suffisamment spacieux pour éviter au[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS