Abonné

Double peine pour les déserts médicaux, manquant de médecins et victimes des « mercenaires » de l’hôpital

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Double peine pour les déserts médicaux, manquant de médecins et victimes des « mercenaires » de l’hôpital

© CHU de Toulouse

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Dans certains territoires ruraux, l’hôpital de proximité se révèle souvent le dernier recours des habitants privés de médecins traitants…  Mais la plupart de ces petits établissements relativement peu attractifs aux yeux du personnel médical et des soignants manquent de bras ! Pour maintenir leurs activités et ne pas voir leurs services fermer les uns après les autres, notamment les urgences, ces structures hospitalières sont obligées de faire appel à des intérimaires parfois qualifiés de « mercenaires » tellement ceux-ci n’hésitent pas à faire flamber les prix ! Le prochain ministre de la Santé parviendra-t-il à mettre le holà à ces pratiques ?

Eric David a de la chance. Le Pôle Santé Sarthe et Loir est implanté au Bailleul, la commune de 1250 habitants dont il est maire. Ce centre hospitalier intercommunal, doté d’un service d’urgences, est une bénédiction alors que le territoire manque de médecins généralistes ! « Beaucoup de gens n’ont plus de médecins traitants sur notre bassin de vie. Alors, quand cela ne va pas, ils viennent aux urgences » raconte l’élu, qui a exercé lui-même comme aide-soignant pendant 36 ans.

Une situation très commune, selon Dominique Dhumeaux, maire voisin de la Fercé-sur-Sarthe et vice-président de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Engrillagement des forêts : les députés unanimes pour libérer la faune

Engrillagement des forêts : les députés unanimes pour libérer la faune

Le 6 octobre, la proposition de loi visant à limiter l’engrillagement des espaces naturels et à laisser les animaux circuler librement a été adoptée à l’unanimité, en première lecture à l’Assemblée nationale. Un moment jugé...

Elisabeth Borne promet une rallonge de 320 millions d'euros aux collectivités

Elisabeth Borne promet une rallonge de 320 millions d'euros aux collectivités

Plan de sobriété : ce qui attend les collectivités locales

Plan de sobriété : ce qui attend les collectivités locales

Consommation : ces maires soucieux de stimuler une offre plus verte, plus responsable

Consommation : ces maires soucieux de stimuler une offre plus verte, plus responsable

Plus d'articles