Abonné

Des projets collectifs pour la pêche et l’aquaculture du bassin de Thau

Aurélien Hélias
Des projets collectifs pour la pêche et l’aquaculture du bassin de Thau

Bassin de Thau

© Christian Ferrer / Wikimedia Commons / CC BY-SA 3.0

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Pour soutenir son secteur piscicole, le Syndicat mixte du bassin de Thau porte un projet de Développement local mené par les acteurs locaux (DLAL), avec l’objectif d’expérimenter des initiatives dynamisant les filières.

Objectifs

Dans le cadre du Fonds européen pour les affaires maritimes et la pêche (Feamp), le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT), sélectionné en 2017 à l’appel à manifestation d’intérêt (AMI) régional, monte jusqu’en 2020 un projet DLAL en matière de pêche et culture marine, portant sur l’étang de Thau et sa bande côtière. Dès l’AMI, une enquête auprès des acteurs locaux, des groupes de travail et une concertation locale étaient engagés. Objectif ? Développer localement les emplois et activités de ces filières, avec divers chapitres : accroître la valeur ajoutée des produits locaux, communiquer sur les métiers et produits et coopérer avec les autres bassins de production.

Méthodes et moyens

« Quand d’autres pays ont choisi d’aider des entreprises à se monter, notre choix a été de monter des projets collectifs », explique Béatrice Pary, animatrice du DLAL. Celle-ci reçoit les porteurs de projets, s’efforce de rendre les dossiers opérationnels et finançables. Puis, le comité technique[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS