Abonné

Des députés suggèrent aux élus d’« expérimenter le vote par anticipation et par correspondance »

Hugo Soutra

Sujets relatifs :

, ,
Des députés suggèrent aux élus d’« expérimenter le vote par anticipation et par correspondance »

Abstention

© Flickr/Mr-H

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après avoir identifié les «ressorts de l’abstention», des députés ont établi 28 recommandations «permettant de renforcer la participation électorale». Concernant pour l’essentiel l’aménagement des modalités de vote, certaines pourraient être appliquées dès la présidentielle et les législatives 2022, d’autres expérimentées localement afin d’avancer pas à pas. Leurs différentes pistes visant à allonger le temps du vote ou le permettre en différents lieux à long-terme, sans aller jusqu’à la comptabilisation du vote blanc ni l’instauration du vote obligatoire, ne devraient pas manquer d’intéresser des élus locaux dont la légitimité s’effrite, elle aussi, année après année.

Les deux dernières fois que Xavier Breton s’est présenté au suffrage universel, plus d’un électeur sur deux a boudé les urnes. Lors des régionales 2021 en Auvergne-Rhône-Alpes, le niveau d’abstention a atteint un record de 66,65% – plus que la moyenne nationale. Quatre ans plus tôt, le colistier de Laurent Wauquiez, ancien collaborateur de Charles Millon, avait été réélu pour un troisième mandat de député (LR)… en réalisant son plus mauvais score.

La situation n’est guère plus glorieuse pour Stéphane Travert (LREM, ex-PS),[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS