Abonné

Déception des régions après la venue de Jean Castex à leur congrès

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Déception des régions après la venue de Jean Castex à leur congrès

Le Premier ministre Jean Castex entouré de Carole Delga et Renaud Muselier et d'autres présidents de région le 30 septembre 2021 à Paris

© twitter Régions de France

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Recevant le Premier ministre pour leur premier congrès de mandat à Montpellier le 30 septembre, les présidents de régions se sont dits déçus du manque d’annonces de Matignon, notamment sur les finances régionales. Et estiment que l’exécutif n’est pas prêt à faire le saut demandé dans une collaboration approfondie entre Etat et régions. Explications.

Un rendez-vous manqué entre Matignon et les régions ? Ou simple jeu de postures ? Toujours est-il que les présidents de région n’ont pas réagi très positivement au discours de Jean Castex pendant lequel celui-ci n’avait pourtant eu cesse d’asséner que l’Etat n’abandonnait pas les collectivités locales, notamment financièrement. De son escarcelle, le Premier ministre a pourtant sorti de bonnes nouvelles financières pour les régions avec notamment la compensation par l’Etat de la baisse des frais de gestion perçus au titre de la formation professionnelle. « C'est un engagement fort pour vos finances, mesdames et messieurs, les présidents, à hauteur de 107 millions d'euros, qui portera donc la compensation totale à 127 millions d'euros et nous en resterons là ! » a-t-il lancé aux patrons d’exécutifs régionaux. A cela s’est ajoutée la promesse d’une refonte de la[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS