Décentralisation : la dernière version de l'avant-projet de loi - Exclusif

La rédaction
2 commentaires

2 commentaires

Bavardages sur le droit de vote des étrangers | Maison des Potes Grand Lyon - 24/03/2013 13h:39

[...] Pendant que certains s’écharpent sur le droit de vote des étrangers, se prépare un acte 3 de la décentralisation qui reste occulte et flou sur le renforcement de la participation à la démocratie locale. [...]

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Bavardages sur le droit de vote des étrangers | Le Verbe Populaire - 26/10/2013 19h:17

[...] Pendant que certains s’écharpent sur le droit de vote des étrangers, se prépare un acte 3 de la décentralisation qui reste occulte et flou sur le renforcement de la participation à la démocratie locale. [...]

Répondre au commentaire | Signaler un abus

De source ministérielle, le projet de loi de décentralisation et de réforme de l'action publique sera présenté en conseil des ministres le 10 avril 2013, l'objectif étant de voir le texte voté "à l'automne". Pas moins de 124 articles composent ce texte volumineux, dernière version de l'avant-projet de loi, que s'est procuré le Courrier des maires.

A ce jour, l'avant-projet de loi est composé de six titres:

  • le développement économique, l'emploi et la formation professionnelle;
  •  l'égalité entre les territoires (maitrise de l'urbanisme, ingénierie territoriale et accessibilité des services à la population);
  • les relations des collectivités locales entre elles et avec l'Etat ;
  • le renforcement de l'intercommunalité avec la création de métropoles pour les agglomérations de plus de 400.000 habitants et l'instauration de statuts particuliers pour Paris, Lyon et Marseille;
  • la transparence des comptes locaux et la responsabilité budgétaire;
  • et le cadre général des transferts de personnels de l'Etat vers les collectivités.

Actuellement en cours de transmission au Conseil d'Etat, le texte pourrait être examiné au Sénat, au mieux, dans la dernière semaine de mai. La Constitution impose en effet, depuis sa révision du 23 juillet 2008, un délai minimum de six semaines entre le dépôt d'un texte et sa discussion en séance.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS