Abonné

Décentralisation, fonctionnaires, conseiller territorial, impôts... Emmanuel Macron abat ses cartes

Décentralisation, fonctionnaires, conseiller territorial, impôts... Emmanuel Macron abat ses cartes

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Jeudi 17 mars, Emmanuel Macron a présenté devant la presse son programme pour un deuxième mandat. Outre une refonte complète des rémunérations des fonctionnaires, le président de la République veut un second mandat pour continuer de baisser les impôts de production en supprimant la CVAE, sans s’appesantir sur les moyens  de compenser les pertes pour les collectivités locales... Et le président candidat de vouloir réactiver une vieille idée, celle du conseiller territorial, soit un même élu siégeant à la région et au département. Le détail. 

Le président de la rupture de 2017 ne pouvait revendiquer le même totem pour prétendre à un deuxième mandat. Comme ses prédécesseurs dans la même situation, il défend donc un bilan globalement satisfaisant, et affirme donc vouloir poursuivre les réformes engagées, et renforcer celles qui n’auraient pas donné tous les résultats attendus.

Le salaire des agents publics

Alors qu’avait lieu une mobilisation des agents des trois versants à l’appel de l’intersyndicale de la fonction publique pour l’amélioration de leur pouvoir d’achat, le président-candidat n’a pas développé l’une des mesures annoncée par son actuelle ministre de la fonction publique, Amélie de Montchalin. A savoir le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Factures d’énergie : toutes les collectivités locales seront aidées

Factures d’énergie : toutes les collectivités locales seront aidées

C'est une nouvelle importante pour les collectivités qui ne bénéficiaient actuellement pas du bouclier tarifaire : le gouvernement s'est engagé, ce mercredi 5 octobre, à voler à leur secours. Il va pour cela utiliser la manne des...

05/10/2022 | FinancesGestion locale
Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

Plus d'articles