Damien Castelain (SE) est élu président de Lille Métropole et succède à Martine Aubry

La rédaction
Damien Castelain (SE) est élu président de Lille Métropole et succède à Martine Aubry

elections-bureau-de-vote-lille

© Flickr/A-Goffard

Damien Castelain (sans étiquette) a été élu le 19 avril 2014, au premier tour, à la présidence de Lille métropole communauté urbaine (LMCU) mettant fin à près d'un demi-siècle de domination socialiste. Et ce, avec le soutien de son prédécesseur Martine Aubry et des élus de gauche.

Maire de Péronne-en-Mélentois  (900 hab., Nord), le président d'un groupe d'élus de petites communes a devancé avec 108 voix sur 175 exprimées le candidat de la droite et du centre, l'UMP Bernard Gérard (62 voix) et Eric Dillies (FN, 5 voix).

La maire socialiste de Lille, Martine Aubry, comme elle l'avait laissé entendre après la perte par le PS aux municipales de villes-clés comme Roubaix et Tourcoing qui compromettait sa réélection à la tête de la communauté urbaine, ne s'est pas présentée. Et parmi les 63 conseillers communautaires de gauche et écologiste, personne ne s'est porté candidat pour un baroud d'honneur.

Barrer la route à l'UMP
La quatrième agglomération de France a donc changé de mains après quarante-sept années de domination socialiste. Mais le PS aura au moins réussi à barrer la route à l'UMP Bernard Gérard, député-maire de Marc-en-Baroeul, en accordant son soutien à Damien Castelain, parce que le jugeant à la tête d'un "groupe qui se réclame de l'indépendance et qui peut rassembler autour d'un projet".

Damien Castelain, premier-vice-président sortant chargé de l'Ecologie urbaine, et qui avait travaillé en bonne intelligence avec Martine Aubry lors de ce qui aura été l'unique mandat de celle-ci à la présidence de LMCU, bénéficiait de ce fait d'un préjugé favorable des formations de gauche et écologiste.

Le conseil communautaire de Lille Métropole compte 179 membres représentant 85 communes.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS