Abonné

Créer un réseau de « bus à haut niveau de service»

Aurélien Hélias
Créer un réseau de « bus à haut niveau de service»

Transport- Bus - Optymo

© Flickr-Nico54300

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Transports publics très performants, les « bus à haut niveau de service » (BHNS) sillonnent aussi bien les grandes agglomérations que celles de taille plus modeste. Rivalisant avec l’attractivité du tramway, ces superbus s’intègrent dans le tissu urbain plus aisément en étant ponctuels, rapides, confortables et faciles d’accès. Il faut compter une dizaine de millions d’euros par kilomètre de BHNS, un coût toutefois deux fois et demie moins élevé qu’un tram.

1 - Trancher entre BHNS et tramway

Deux situations conduisent à la mise en place d’un « bus à haut niveau de service » (BHNS). Soit une ligne de bus arrive à saturation ou bien la réalisation d’une nouvelle ligne de transport en commun structurante s’impose.

Dans le deuxième cas, se pose immédiatement cette question, notamment dans les grandes et moyennes agglomérations : faut-il opter pour un tramway ou un BHNS ? Au-dessus d’une fréquentation attendue de 40 000 voyageurs transportés par jour, les experts conseillent le tramway ; en dessous de 20 000 voyageurs par jour, un BHNS. Entre les deux, il faudra trancher...
Mais, comme pour la construction d’un tramway, la mise en place de lignes de BHNS devra parfois s’accompagner - suivant les ambitions des porteurs du projet[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS