Abonné

Coût des vaccinodromes : les maires mettent la pression sur l'Etat

Aurélien Hélias
Coût des vaccinodromes : les maires mettent la pression sur l'Etat

Centre de vaccination Covid-19 dans le gymnase de Taverny, en France

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après avoir supplié pour obtenir un centre de vaccination dans leur ville, les maires demandent maintenant au gouvernement la prise en charge de coûts de fonctionnement qu’ils estiment ne pas devoir assumer. Mais pas tous...

Vacciner oui, tout financer, non ! Mués par la double motivation de prendre une part active dans le combat contre le virus et d’anticiper les doléances de leur population, les élus de tous bords ont fait des pieds et des mains pour ouvrir leur propre vaccinodrome. De la course contre la montre pour être le premier à couper le ruban ou servi en doses vaccinales suffisantes, à leurs visites répétées sur le site, ils inondent les réseaux sociaux pour témoigner de leur implication et de l’activité non-stop des personnels. Passée la phase de critiques du trop faible nombre de vaccins alloués et de la saturation du site de prise de rendez-vous, les voici menant un autre combat.

50 000 euros, une indemnité insuffisante

A la manœuvre sur le terrain, ils bottaient en touche dès que l’on abordait les coûts de fonctionnement, énuméraient fièrement les équipements en place ou ceux qu’ils se disaient prêts à acquérir. Mais ça, c’était en janvier. Aujourd’hui, les maires brandissent des factures qu’ils ne veulent[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS