Abonné

Coronavirus : « Les départements les plus inégalitaires sont les plus touchés par la maladie »

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Coronavirus : « Les départements les plus inégalitaires sont les plus touchés par la maladie »

Carte France et Coronavirus

© Adobe

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Au-delà des facteurs de santé individuels bien identifiés (obésité, diabète, comorbidités, etc.), une étude publiée par le CNRS et l’Université Paris Nanterre apporte une lecture territoriale de l’épidémie de Covid-19. L’influence de certains déterminants socio-économiques dans la propagation de la maladie, et la surmortalité qu’elle entraîne apparaissent clairement. Et les départements les plus denses, les plus inégalitaires et dont le maillage médical est le plus lâche, sont ceux qui ont été le plus touchés par le coronavirus. Entretien avec Nadine Levratto, co-auteure de l’étude.

Nadine Levratto est directrice de recherches au CNRS et directrice d’EconomiX, laboratoire de recherche de l'Université Paris Nanterre et du CNRS (UMR 7235) en sciences économiques. L’étude a été menée en commun avec deux autres chercheurs, Giuseppe Arcuri et Mounir Amdaoud.

Courrier des maires : Pourquoi était-il important selon vous de proposer une lecture territoriale de l’épidémie ? Et pourquoi avoir choisi la maille départementale ?

Nadine Levratto : Car c’est exactement ce qui est fait entre pays ! Quand on essaie d’expliquer pourquoi il y a moins de décès en Allemagne, ce qui est toujours mis en avant, c’est le fait que les[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS