Abonné

Contre la vacance des logements, la méthode strasbourgeoise

RLazarova
Contre la vacance des logements, la méthode strasbourgeoise

accès logement

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Depuis mai 2016, l’Eurométropole mobilise des logements sans occupant dans le parc privé pour les remettre à la location sociale, voire très sociale. Premier bilan du dispositif « Mieux relouer mon logement vacant ».

Pourquoi

Selon la Fondation Abbé-Pierre, 3 millions de logements seraient inoccupés en France et plus de 4 millions de personnes seraient mal logées ou privées de logement. A l’Eurométropole de Strasbourg, 3 400 logements vacants ont été retenus pour constituer un vivier de logements à mobiliser (2 200 dans la ville elle-même) sur un total de 65 000 logements vides. Faciliter la relocation de ces biens permettrait de mettre à l’abri des personnes en situation de mal-logement, de rénover le parc privé vétuste notamment d’un point de vue énergétique, d’y faire émerger une offre locative sociale, voire très sociale. C’est aussi un levier pour créer de la mixité là où elle avait disparu.

Comment

Premier pas de la démarche : obtenir une connaissance fine du volume de la vacance. Le service habitat de l’Eurométropole s’est basé sur les fichiers fiscaux, retenant les logements vides depuis plus de 3 ans, appartenant à des personnes physiques ou morales (SCI familiales). Deux communes ont choisi de devenir pilotes[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS