Abonné

Construire plus de HLM sans épuiser les budgets ni braquer les riverains

Construire plus de HLM sans épuiser les budgets ni braquer les riverains

© Flickr/dalbera

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Critiqué par des experts, élus locaux et députés jugeant la loi SRU trop rigide, le logement social peine à répondre aux besoins des demandeurs dont la liste s’allonge.

Construire 250 000 logements sociaux en deux ans : 120 000 en 2021 et 130 000 cette année. Voilà le challenge, de haut vol, que s’est donné le gouvernement en mars 2021. Et ce, afin de pallier la forte chute constatée en 2020. En cause : la crise sanitaire, les confinements, mais aussi le renouvellement des équipes municipales. « Avec les élections et la crise sanitaire, la signature des permis de construire a pris beaucoup de retard, admet Stéphane Pfeiffer, adjoint (Générations) au maire de Bordeaux chargé du logement. Et nombre de maires de la métropole, tous bords politiques confondus, s'interrogent sur la nécessité de construire à outrance dans des communes déjà denses. Non pas qu’ils veuillent réduire la construction, mais ils cherchent un équilibre. »

Innombrables recours

Le logement social continue d’avoir mauvaise presse. Innombrables sont les recours de riverains quand un programme est annoncé. Plus que jamais, les Français expriment un besoin de ville moins dense et d’espaces naturels : les immeubles et autres tours à étages les rebutent. Et le[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Mieux - surtout pas moins - d’Etat dans le système de santé rêvé des élus locaux

Après une gestion chaotique de la pandémie de Covid-19 par l’Etat français, nombre d’élus espèrent faire entendre leurs voix sur les questions de santé lors de ce nouveau quinquennat. Et plaident pour une vaste réorganisation de...

 Elisabeth Borne remplace Jean Castex à Matignon

Elisabeth Borne remplace Jean Castex à Matignon

Législatives : ces élus locaux qui partent en campagne

Législatives : ces élus locaux qui partent en campagne

Les médecines alternatives, faux-nez de dérives sectaires en milieu rural

Les médecines alternatives, faux-nez de dérives sectaires en milieu rural

Plus d'articles