Abonné

Communes nouvelles : l’heure des comptes

Aurélien Hélias
Communes nouvelles : l’heure des comptes

Puzzle territorial

© Flickr-CC-J.Hritz

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

En dix ans, le nombre de communes a diminué de 5 %. Le fait essentiellement de fusions de deux à trois communes, concentrées dans le Grand Ouest. Les chiffres-clés dévoilés par la direction générale des collectivités locales (DGCL).

En dix ans, 774 communes nouvelles ont fusionné 2 508 communes selon le bulletin d’information de mars de la direction générale des collectivités locales (DGCL). Mais c’est l’année 2016 qui a en fait dopé ces créations, dans la foulée de l’adoption de la loi du 16 mars 2015 « pour des communes fortes et vivantes » renforçant et facilitant la constitution de ces fusions librement consenties : 317 communes nouvelles, puis 200 en 2017.

Malgré un ralentissement certain en 2018 (37 créations), le 1er janvier 2019 a marqué un sursaut de taille (239 fusions), les exécutifs locaux volontaristes ne souhaitant pas rater un créneau qui va se refermer jusqu’aux prochaines élections municipales. Conséquence : la France compte désormais 5 % de communes en moins qu’en 2010.

C’est toujours le Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Pays-de-la-Loire) qui porte la majeure partie de ces créations. La Manche (49 communes nouvelles) est suivie de près par le Calvados (44), le Maine-et-Loire (38) et l’Eure[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS