Abonné

Comment séduire ASO pour accueillir une étape du Tour de France

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Comment séduire ASO pour accueillir une étape du Tour de France

Tour 2009, l'arrivée à Saint-Fargeau

© Flickr-CC-JPC24M

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le Tour de France est né en 1903 sous l'impulsion du journaliste Henri Desgranges, patron de L'Auto, alors édité sur un papier jaune, comme la couleur du célèbre maillot. 114 ans plus tard, ce lien avec la presse existe toujours. Le Tour appartient en effet à une société privée, Amaury Sport Organisation (ASO), intégrée au pôle «événements sportifs » du Groupe Amaury, propriétaire des quotidiens L'Equipe et Le Parisien. Et recevoir le Tour pour une collectivité locale, comme c'est le cas cette année (1er-23 juillet) pour une trentaine de communes, c'est d'abord séduire ASO.

[Article initialement paru dans le n° 302-303 du Courrier des Maires, Juin-Juillet 2016]

1- Comment se construit le tracé ?

ASO choisit d'abord un site de départ comme le Mont-Saint-Michel (Manche) cet été ou Düsseldorf (Allemagne) en 2017. Ensuite, le parcours se construit tel un puzzle dans lequel il convient de glisser les deux grandes chaînes de montagne (Alpes et Pyrénées), deux journées de repos dans des villes capables d'accueillir 3 500 personnes et l'arrivée à Paris. Le tout avec des étapes longues en moyenne de 180 km, dans une « enveloppe » totale de 3 500 km. Pour l'assemblage, l'organisateur pioche dans sa base de données de 250 collectivités[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS