Abonné

Comment l’accès au droit de pétition locale a été facilité

Auteur associé
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Comment l’accès au droit de pétition locale a été facilité

© Adobe Stock / Fraitag.de

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

La loi « 3DS » (décentralisation, différenciation, déconcentration et simplification) a modifié l’article L. 1112-16 du code général des collectivités relatif au droit de pétition locale afin d’en élargir le champ d’application, de faciliter sa mise en œuvre et, ce faisant, de favoriser la participation citoyenne locale. Car force est de constater que ce dispositif est, à ce jour, peu utilisé. Zoom sur les innovations introduites par la loi.

 

Par Agathe Delescluse, avocate, cabinet Seban & associés

L'OBJET DE LA PÉTITION

Une pétition peut avoir deux objets distincts : demander l’inscription, à l’ordre du jour de l’assemblée délibérante de la collectivité territoriale, de l’organisation d’une consultation sur toute affaire relevant de sa compétence ou demander l’inscription d’une affaire à l’ordre du jour de la même assemblée.

Dans les deux cas, la demande ne porte donc que sur l’inscription d’un point à l’ordre du jour de l’organe délibérant, qui conserve son pouvoir décisionnel quant à l’organisation de la consultation sollicitée ou quant au fait de délibérer sur l’affaire dont il est saisi et, a fortiori, in fine, sur le fond de l’affaire portée par les pétitionnaires, ce qui distingue le droit de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Maltraitances en Ehpad : quelles responsabilités pour les départements ?

Maltraitances en Ehpad : quelles responsabilités pour les départements ?

La maltraitance au sein des établissements hébergeant des personnes âgées dépendantes expose bien évidemment leurs gestionnaires, qu’il s’agisse d’associations, de sociétés ou d’établissements publics, à l’engagement de...

10/01/2023 | DécentralisationSanté
Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Un trophée à 1 000 euros par habitant, le prix de la « France moche »

Evaluation environnementale des projets locaux : le Conseil d’Etat conforte le rôle du préfet de région

Evaluation environnementale des projets locaux : le Conseil d’Etat conforte le rôle du préfet de région

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Plus d'articles