Abonné

« Climat et Résilience » : les associations d’élus dénoncent un manque d’ambition

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
« Climat et Résilience » : les associations d’élus dénoncent un manque d’ambition

Sécheresse, changement climatique

© Phovoir

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Le projet de loi « Climat et Résilience » qui reprend une partie des 149 propositions issues de la Convention Citoyenne Climat a été présenté le 10 février en conseil des ministres. Dubitatives, les associations d’élus regrettent la portée très « normative » et « descendante » de ce texte mais aussi son manque d’ambition institutionnelle.

C’est à un exercice d’équilibriste auquel se livrent les associations d’élus depuis que le projet de loi « Climat et Résilience » a été présenté en conseil des ministres mercredi. Il n’est en effet pas forcément simple de critiquer un texte dont l’écrasante majorité des articles (5 des 6 titres) est issue de la Convention Citoyenne sur le Climat. Aussi, tout en saluant la qualité du travail accompli par ces citoyens engagés, les associations d’élus pointent les failles structurelles de ce texte.

Lire aussi : Pour l’exécutif, deux délits valent mieux qu’un « crime d’écocide »

Des objectifs peu atteignables et des moyens au rabais

Le premier est celui du calendrier et des échéances fixés par l’exécutif. Si l’AdCF se réjouit de voir que les « intercommunalités seront en première ligne », l’association s’interroge néanmoins sur la faisabilité des objectifs[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS