Abonné

Candidatures aux municipales : mais où sont les jeunes ?

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Candidatures aux municipales : mais où sont les jeunes ?

Elu mystère

© 40MdAutomobilistes

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

A l’heure où la confiance entre citoyens et élus s’étiole toujours un peu plus, attirer les jeunes vers les responsabilités politiques s’affirme comme un enjeu démocratique central. Mais comment, concrètement, favoriser ce renouvellement ?

C’est une des bonnes surprises des dernières élections européennes : 39 % des 18-24 ans se sont rendus à l’isoloir, soit 15 % de plus qu’en 2014. Un petit camouflet à un vieux cliché : les nouvelles générations ne s’intéresseraient pas à la politique. Dans les faits, les choses sont plus complexes. Si les moins de 30 ans affichent une grande méfiance envers les partis et la démocratie représentative (voir encadré), elle reste engagée et prête à se mobiliser. Reste à savoir comment amener cette génération d’« activistes » à se présenter à des élections, municipales au premier rang. « Le premier frein à l’engagement des jeunes, c’est la vision de l’élu, analyse Ninon Lagarde, porte-parole de l’association Tous Élus qui milite pour le renouvellement et accompagne des dizaines de jeunes candidats à travers la France. Les maires ont en moyenne 62 ans, ce sont généralement de vieux hommes blancs, beaucoup de personnes peinent à se projeter à leur place. » La mobilité[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS