Abonné

Avec ses « Manufactures de proximité », l’Etat veut doper les tiers-lieux de production

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Avec ses « Manufactures de proximité », l’Etat veut doper les tiers-lieux de production

Imprimante 3D, l'un des outils que les "manufactures de proximité" pourraient rendre plus accessibles aux TPE et artisans

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après avoir appuyé les tiers-lieux « généralistes », les ministères de la Cohésion des territoires et des PME ambitionnent de soutenir plus précisément des « Manufactures de proximité », tiers-lieux tournés vers la coopération productive entre artisans, TPE et start-upers. Zoom sur ce nouveau programme et sur les 20 premières «manufactures » lauréates dévoilés ce jeudi 8 décembre et dont plusieurs sont portées par les collectivités locales.

Appuyer la renaissance de diverses filières d’activité locales tout en dopant l’attractive du territoire qui les accueille : voici résumée l’ambition du nouveau programme « Manufactures de proximité » lancé conjointement par les ministères de la Cohésion des territoires et des PME. Via un appel à manifestation d’intérêt (Ami) permanant, l’Etat ambitionne de voir sortir de terre une centaine de ces « manufactures » qui seront autant de « nouveaux tiers lieux productifs tournés vers les artisans, les TPE, les entrepreneurs, les start-upers », détaille le cabinet, Alain Griset.

Ces manufactures doivent ainsi permettre de soutenir la (re-)naissance d’une activité, d’une filière locale en mutualisant outils et savoir-faire en un seul lieu. Et notamment de partager[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS