Aurélie Filippetti promet que les Drac pourront gérer plus de dispositifs financiers

Denis Solignac

En présentant ses vœux le 21 janvier 2014, la ministre de la Culture et de la Communication a affirmé son intention de maintenir la présence de l’Etat « partout dans les régions ». Elle a également appelé les bibliothèques à la mobilisation pour le développement des pratiques numériques.

La ministre a revendiqué pour la culture une place de choix dans la politique du gouvernement et un rôle ambitieux dans le développement de la France : la culture n’est pas un « luxe », ni même « un supplément d’âme » : elle a une « réalité économique et productive » que le récent rapport des inspections générales des finances et des affaires culturelles a mesurée…

Lire l'article d'Hélène Girard sur le site de la Gazette des communes.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS