Abonné

Associations d’élus, Sénat, régions : les banderilles plantées par Edouard Philippe

Aurélien Hélias
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Associations d’élus, Sénat, régions : les banderilles plantées par Edouard Philippe

© capture vidéo TF1

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Invité par l’association des directeurs généraux d’intercommunalités (ADGCF) à leur congrès à Deauville le 6 juillet, l’ancien Premier ministre n’a pas mâché ses mots sur son expérience à Matignon des relations avec la chambre haute et les associations d’élus. Et livré quelques préconisations sur ce que devraient être selon lui des relations optimales entre Etat et collectivités locales.

Une Première ministre entre de plain-pied dans ses fonctions, un de ses prédécesseurs s’épanche sur son action passée lors de son passage à Matignon. Hasard du calendrier, alors qu’Elisabeth Borne prononçait à l’Assemblée nationale son discours de politique générale, Edouard Philippe revenait, devant un auditoire composé de DGS d’intercommunalités, sur sa vision de la décentralisation et sa mise en œuvre durant ses trois ans passés à Matignon. Invité à Deauville par l’association représentative des DGS d’interco, le maire du Havre est venu en voisin témoigner, notamment, des relations Etat-collectivités et entre exécutif et associations d’élus locaux. Avec une liberté de parole certaine sur le sujet et les acteurs du petit monde des collectivités… Morceaux choisis.

Les relations Etat-collectivités louées, moins celles avec les[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les maires pris entre deux feux financiers

Les maires pris entre deux feux financiers

Dégrader l’autofinancement ou les services ? Rogner sur l’investissement ou tordre les dépenses de fonctionnement ? Face à une équation budgétaire complexe, les édiles sont venus témoigner le 24 novembre au Congrès des maires de...

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Plus d'articles