Abonné

Assises des énergies renouvelables citoyennes : les élus demandent plus de moyens

Assises des énergies renouvelables citoyennes : les élus demandent plus de moyens

Le message de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili aux assises des énergies renouvelables citoyennes le 8 novembre 2021

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

L’édition 2021 des Assises des énergies renouvelables citoyennes, qui se sont déroulées à Nantes le 8 novembre, ont permis à plusieurs élus de partager leurs expériences sur le montage de projets citoyens à gouvernance locale. Des projets qui manquent souvent de moyens humains et financiers. Pas sûr que les annonces faites par la ministre Barbara Pompili suffisent à y répondre...

En « présentiel », comme à distance, les Assises 2021 des ENR citoyennes ont fait le plein et ont rassemblé un public d’acteurs jeunes et motivés. En ouverture Barbara Pompili, a présenté (dans une vidéo en différée) des mesures pour favoriser le développement de ces projets. La ministre de la Transition écologique a mis l’accent sur quelques-unes des dix mesures issues d’une feuille de route, élaborée par un groupe de travail regroupant les différents acteurs du secteur.

1 000 projets à gouvernance locale

L’objectif chiffré emblématique est d’atteindre 1 000 projets à gouvernance locale en 2028. Ils sont aujourd’hui au nombre de 256. « Cet objectif sera inscrit dans la prochaine programmation pluriannuelle de l’énergie en 2023 » s’est engagée la ministre. Autre point important, un décret sur les communautés d’énergie est attendu.

Lire[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS