Abonné

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

Hugo Soutra
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

« Anticiper à quoi ressemblera le commerce de demain s'avère très difficile »

© Procos

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Professionnel de l’immobilier commercial, Emmanuel Le Roch dirige la fédération Procos, qui représente les enseignes du commerce retail (équipements de la maison, de la personne, etc) et connue pour avoir tiré la sonnette d'alarme sur la dévitalisation commerciale en mesurant le taux de vacance par commune. Pour le Courrier des Maires, il brosse un panorama complet du secteur – des enseignes majoritairement implantées en périphérie qu’il connaît sur le bout des doigts, mais aussi des boutiques physiques de centre-ville et des dark-stores ou sites de e-commerce concurrençant de plus en plus les acteurs traditionnels. Au-delà des difficultés conjoncturelles, qu’est-ce qui change d’un point de vue structurel ou reste immuable pour le commerce ? Eléments de réponse. 

Courrier des maires : Êtes-vous capable de tirer, aujourd’hui, les enseignements commerciaux de la pandémie de Covid-19 ou est-ce un peu tôt ?

Emmanuel Le Roch : "Les commerçants sont sortis de la crise sanitaire, en ayant assez bien résisté – les aides de l’Etat y sont pour beaucoup. Mais ils sont rentrés, depuis, dans un monde d’incertitudes ! Entre la hausse des coûts de l'énergie, les blocages de la production mondiale en Asie liées aux survivances de la pandémie, et[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Transports publics : moins d’usagers mais plus de dépenses contraintes

Selon l’enquête réalisée par l’Observatoire des mobilités, l’utilisation des transports collectifs peine à retrouver son niveau d’avant la crise sanitaire. Certains usagers ont en effet opté pour l’autosolisme pendant la...

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

Franchises et succursales : comment les petites villes relèvent la tête

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

La voie vers une mobilité propre est encore semée d’obstacles

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

[Edito] Commerce : l'heure des grandes manœuvres

Plus d'articles