Abonné

Aménagement numérique du territoire : la quantité est là… à quand la qualité ?

Emilie Denetre
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Aménagement numérique du territoire : la quantité est là… à quand la qualité ?

© Adobe stock

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

InfraNum, qui regroupe les acteurs industriels et commerciaux de la filière fibre a présenté les résultats 2021 de son Observatoire du Très Haut Débit. Avec 5,60 millions de prises déployées en 2021 et un objectif à portée de main de 98% de locaux raccordables en 2025, la filière française avance au pas de charge. Reste un bémol : celui de la qualité du réseau. InfraNum promet du changement… sans grand soir. Explications.

La crise du Covid n’a pas eu raison de la filière fibre. Malgré les retards pris au cours des confinements imposés dans l’année 2020, les objectifs fixés par le gouvernement semblent en passe d’être atteints.  Selon les résultats de l’Observatoire du THD dévoilé ce mercredi 1er juin, 98% des locaux devraient être raccordables à la fibre en 2025 et 100% en 2026.

Avec 5,60 millions de prises déployées en 2021, toutes zones confondues (Zones très denses, Zones moins denses, Zones d’appel à manifestations d’engagements locaux et zones de de réseaux d’initiative publique), la France se hisse même à la première place du podium européen prenant plusieurs longueurs d’avance sur ses voisins allemands (2,6 millions de prises) et anglais (2 millions de prises).

La sous-traitance prise à défaut

Un[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les maires pris entre deux feux financiers

Les maires pris entre deux feux financiers

Dégrader l’autofinancement ou les services ? Rogner sur l’investissement ou tordre les dépenses de fonctionnement ? Face à une équation budgétaire complexe, les édiles sont venus témoigner le 24 novembre au Congrès des maires de...

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Plus d'articles