Abonné

Acte III : les métropoles suscitent déjà des crispations

La rédaction

Sujets relatifs :

,
Acte III : les métropoles suscitent déjà des crispations

orange-centreville-aerienne-Jlzimmermann-wiki

© Wikimedia-J.-L.Zimmermann

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Discuté en priorité au Sénat à partir du 30 mai, le premier des trois projets de lois de décentralisation crée 14 métropoles et met en avant les grandes agglomérations. Mais le texte en l'état suscite quelques crispations du côté de l'ADF et de l'AdCF notamment.

Le premier des trois projets de lois de décentralisation crée 14 métropoles, dont trois à statut particulier. Les transferts obligatoires de compétences constituent un point de friction avec les communes (urbanisme) et avec les départements (action sociale). Et Matignon a tranché : 124 articles au sein d’un même projet de loi, cela faisait trop, même pour un « acte III » de décentralisation. Conséquence : la réforme est divisée en trois projets de loi distincts, présentés officiellement le 10 avril 2013. Les métropoles gagnent le droit de voir leur création discutée en priorité par le Sénat à partir du 30 mai. L’annonce a ravi les associations représentatives du monde urbain : « En donnant la priorité aux métropoles et aux grandes agglomérations, le gouvernement conforte leur place, et confirme leur rôle comme leviers de croissance et de solidarités », se sont félicitées les associations des maires de grandes villes (AMGVF) et des communautés urbaines (Acuf).

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS