Abonné

Accord au Parlement pour repousser régionales et départementales aux 13 et 20 juin

Aurélien Hélias

Sujets relatifs :

, ,
Accord au Parlement pour repousser régionales et départementales aux 13 et 20 juin

Elections régionales et départementales 2021

© P. Distel

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Députés et sénateurs se sont mis d’accord sur un texte qui prévoit également la possibilité de deux procurations par électeur et de fournir aux communes des équipements de protection pour sécuriser les scrutins au point de vue sanitaire. De la campagne électorale aux conditions du scrutin, ce qu’il faut retenir du texte définitif.

Réunis en commission mixte paritaire (CMP) au Palais Bourbon le 11 février, députés et les sénateurs se sont accordés pour reporter les élections régionales et départementales de mars à juin 2021, sans qu’un nouveau report, un temps évoqué, ne soit possible. Une condition sine qua non à l’acceptation par le Sénat de ce report. Et si le texte ne le précise pas, le gouvernement se serait engagé oralement sur les dates des 13 et 20 juin, la haute chambre ne souhaitant pas que le second tour se déroule le 27 juin, une date jugée trop proche des grandes vacances scolaires et donc propices à davantage d’abstention. Les mandats départementaux et régionaux s’achèveront en mars 2028.

Si la dernière mouture du texte négociée par la CMP fait bien mention d’un rapport du conseil scientifique sur la tenue des élections remis au Gouvernement et transmis au plus tard le 1er avril au parlement, il ne[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS