Abonné

Absentes du débat présidentiel...

eguillemain
Absentes du débat présidentiel...

Décentralisation, territoires

© BM

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Entre les hérauts de la rationalisation François Fillon et Emmanuel Macron, et ceux de la ruralité Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, l’avenir du « modèle » commune nouvelle, notamment financier, n’est pas garanti.

François Fillon, le seul candidat à l’Elysée qui ait évoqué les communes nouvelles, est aussi le seul à présenter un projet territorial en détail. S’il n’envisage plus ouvertement une réduction drastique du nombre de communes, il a déclaré, en février, vouloir « encourager toutes les initiatives locales de rapprochement entre collectivités. Les communes nouvelles [...] sont à cet égard un exemple particulièrement intéressant et le type d’évolution (qu’il) envisage de soutenir ».

Ainsi, le candidat LR - peut-être inspiré par François Baroin, président de l’Association des maires de France (AMF) - envisage-t-il de prolonger la « carotte » financière qui a fait le succès de la loi Pélissard.

L’AMF, pourtant, n’en demande pas tant dans son « manifeste » à l’attention des candidats. Elle se contenterait de voir lever les « obstacles techniques » à leur création.

Grand flou à gauche

Dans une même veine, on trouve Emmanuel Macron, qui, sans être entré dans le détail de sa « libération de[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS