Abonné

Abandon du Center Parcs de Roybon : un mal pour un bien pour le territoire des Chambarans ?

Hugo Soutra
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Abandon du Center Parcs de Roybon : un mal pour un bien pour le territoire des Chambarans ?

© OT Tourisme / ACTUADRONE / Flickr /TERRES DE BERLIOZ

Pour lire l'intégralité de cet article, testez gratuitement

le Courrier des Maires - édition Abonné

Après avoir fait des pieds et des mains pour accueillir un Center Parcs à Roybon, finalement mis en échec par une « ZAD », les élus de Bièvre Isère communauté commencent à tirer les leçons de cette désillusion. Ils n’excluent pas une future « mise en tourisme » du bois des Avesnières sur lequel le projet de Pierre & Vacances devait voir le jour. Mais la contestation sans relâche du projet les a poussés à réorienter leur stratégie pour ce site, en faisant dorénavant la part belle à la participation citoyenne et au « tourisme durable ».

Fini le projet de Center Parcs de Roybon (Isère), ses images de synthèse d’un espace aquatique chauffé à l’année, ses commerces, restaurants et son millier de cottages en pleine forêt de Chambaran ! Place… à une concertation multipartite entre agriculteurs, chasseurs, forestiers, militants environnementalistes, prestataires de loisirs, randonneurs ou encore VTTistes – exercice qui avait pu manquer jusqu’alors. Objectif ? Redonner des perspectives de développement à ce village d’un peu plus de 1 000 habitants, à la lisière de la Drôme, suite au retrait du groupe Pierre & Vacances à l’été 2020. Un village « sans plages ni pistes de ski », décrit Yannick Neuder, soutien affiché du projet par le passé,[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Besoin d’aide pour vous connecter ?

Contactez-nous au +33 1 79 06 70 00 (du lundi au vendredi de 8h30 à 17h30)
ou à l’adresse suivante : abonnement@groupemoniteur.fr

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Les maires pris entre deux feux financiers

Les maires pris entre deux feux financiers

Dégrader l’autofinancement ou les services ? Rogner sur l’investissement ou tordre les dépenses de fonctionnement ? Face à une équation budgétaire complexe, les édiles sont venus témoigner le 24 novembre au Congrès des maires de...

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

La rénovation énergétique du bâti public, un devoir d’exemplarité

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Simplification, compensations et ZAN : Elisabeth Borne donne des gages aux maires

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Service public de la petite enfance : les maires disent « chiche ! »

Plus d'articles