3 régions, 16 départements et 3 métropoles héritent de 3 000 kilomètres de routes nationales

La rédaction
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

3 régions, 16 départements et 3 métropoles héritent de 3 000 kilomètres de routes nationales

Rendu possible par la loi « 3DS », le transfert de ces routes par l’Etat a été annoncé ce lundi 9 janvier matin par le ministère des Transports. Pour les régions, il s’agit d’une expérimentation.

 

Neuf mois de discussions ont donc abouti au transfert de 3 000 kilomètres de routes ou autoroutes  nationales à une vingtaine de grandes collectivités locales volontaires. Rendu possible par la loi « différenciation, décentralisation, déconcentration, et simplification » du 21 février 2022, ce transfert s’effectue selon deux modalités : 16 départements et 3 métropoles vont se voir transférer un total de 1360 kilomètres du réseau routier national ; et trois régions - Auvergne-Rhône-Alpes, Grand-Est et Occitanie – se verront confier, à titre expérimental, la responsabilité de gérer 1640 km d’autoroutes et routes nationales, dans des conditions prévues par convention avec l’Etat.

« Les demandes de transfert ou de mise à disposition formulées par les collectivités locales ont été instruites au regard des critères de cohérence d’itinéraires, de cohérence des moyens d’exploitation et de maintenance, des conditions d’exploitation, précise lundi 9 janvier le ministère des Transports.

Une année de préparatifs

Objectif affiché pour ces collectivités volontaires : développer des politiques de mobilités plus cohérentes, plus durables et, pour les régions, avoir la main sur un « pack » plus cohérent rassemblant la gestion des infrastructures d’intérêt régional et leur rôle d’organisation des services de transport associés, et favoriser ainsi l’intermodalité.

« 2023 sera consacrée à la préparation de ces transferts et mises à disposition, afin qu’ils se réalisent dans les meilleures conditions pour les usagers, les agents d’exploitation ainsi que les collectivités concernées », annonce le ministère sans s’engager sur une date précise.

Les départements et métropoles concernés par les transferts :

  • 16 départements : Aveyron, Bouches-du-Rhône, Côte d’Or, Haute-Garonne, Gers, Isère, Lot, Maine-et-Loire, Mayenne, Haute-Marne, Moselle, Pyrénées-Orientales, Rhône, Haute-Saône, Seine-et-Marne, Vaucluse ;
  • 3 métropoles : Dijon, Toulouse et Lyon.

Recevez vos newsletters gratuitement

FORMATIONS

Nous vous recommandons

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

Changer de regard sur la vieillesse, un enjeu d’autonomie et d’inclusion

La pyramide des âges ne ment pas. En 2040, les plus de 75 ans représenteront 15% de la population française. Tant mieux, nous disent des associations représentant les seniors, des chercheurs et des élus en charge des personnes âgées,...

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Réforme des retraites : vent de colère dans les villes petites et moyennes

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

Deux parlementaires chargés de doper les Maisons France services

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

La prévention, ce talon d'Achille des politiques du vieillissement

Plus d'articles