publicité

 

Réagir
Mobilités 25/11/2021

L’autosolisme est le grand gagnant de la crise sanitaire

par Emilie Denètre
Transports publics et voiture © Adobe/Christian Müller

L’Observatoire de la mobilité vient de publier son rapport 2021 centré sur les habitudes des Français en matière de transports publics et leurs principales attentes. Il en ressort, sans surprises, que la crise sanitaire a largement favorisé la voiture en solo ou les modes de transports actifs. À cinq mois des élections présidentielle et législatives, l’Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP) appelle les candidats à réfléchir aux moyens de contrer l'autosolisme et à donner (enfin) la priorité aux transports publics.

En 2021, 60% des Français assurent avoir utilisé les transports publics pour se déplacer. C’est moins qu’en 2020 (61%) et, surtout, bien moins qu’en 2019 (73%) si l'on s'en réfère aux derniers chiffres de l’Observatoire de la mobilité. Pour  l’Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP), à l'origine de ces statistiques, il est clair que cette désaffection pour les bus, métros et autres tramways est une conséquence directe de la crise sanitaire qui se poursuit inlassablement.

Auto, vélo … et train ! 

« La pandémie était encore très présente [ndlr : en 2021] dans tous les esprits, et les Français n’ont pas encore repris leur vie quotidienne habituelle : travail en présentiel, déplacements, divertissements, etc. » peut-on lire dans la mouture 2021. Le rapport pointe également les fantasmes qui ont pu conduire les Français à se détourner des transports en commun ces derniers mois : ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Réagissez à cet article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous