publicité

 

Réagir
Assises 2021 de l'ADF 23/11/2021

Avant le prochain quinquennat, les départements placent leurs pions

par Aurélien Hélias
Jean Deguerry, président du conseil départemental de l’Ain, François Sauvadet, président de la Côte-d'Or et de l'ADF, et Nicolas Lacroix, à la tète de la Haute-Marne et du groupe de la droite et du centre de l'ADF © A. Hélias

A dix jours de son congrès à Bourg-en-Bresse (Ain), l’Assemblée des départements de France annonce qu’elle offrira un visage offensif, tant vis-à-vis de l’exécutif et de la majorité sur la loi "3DS" que des futurs prétendants à l'Elysée à qui elle soumettra ses 102 propositions. Dont certaines ont déjà été dévoilées par le patron de l’association d’élus et président UDI de Côte-d’Or François Sauvadet.

Les jours de retrouvailles sont programmés pour les départements de France : après l’annulation du Congrès 2020 à La Rochelle pour cause de Covid, c’est à Bourg-en-Bresse que se retrouveront du 1er au 3 décembre les présidents d’exécutifs départementaux. Mais pas seulement ces derniers, le nouveau président de l’association, François Sauvadet, ayant souhaité transformé ce 90e « congrès » annuel en assises ouvertes à tous les conseillers départementaux avec l’idée « de se projeter ainsi dans un monde nouveau », a-t-il annoncé au siège de l'ADF le 23 novembre. Des assises qui se tiendront donc dans l’Ain, « une petite France » selon son président Jean Deguerry : « par sa position géographique, entre deux grandes métropoles Lyon et Genève, formant un trait d’union entre les deux, et un territoire d’avenir par rapport au désamour des métropoles », van ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous