publicité

 

Réagir
Ressources humaines 08/11/2021

Des maires employeurs jetés dans le grand bain

par Maud Parnaudeau
Fonctionnaires, contractuels, titulaires, FPT © Adobe

C’est dans un contexte pesant que les exécutifs locaux issus des municipales 2020 ont endossé leur rôle d’employeur public, sans autre choix que d’entrer de plain-pied dans le vif du sujet. Un an et demi après, une autre page s’ouvre...

Quelque 18 mois après leur élection, comment les maires et présidents d’intercommunalité ont-ils endossé leur costume d’employeur territorial ? Qu’ils aient été ou non propulsés à la tête d’un exécutif pour la première fois, le contexte dans lequel ils ont débuté leur mandat a influencé la manière dont ils ont appréhendé cette fonction. Au vu des circonstances, la priorité a été d’assurer la continuité et la meilleure qualité possible de service public. « En même temps, il a fallu assurer la sécurité des agents et ensuite s’adapter dans le temps », ajoute Christophe Bouillon, maire de Barentin et président de l’Association des petites villes de France (APVF). Les prises de contact avec les personnels ont été compliquées par le contexte sanitaire. « Le fait de ne pas pouvoir réunir les agents après mon élection m’a amené à aller dans tous les services », indique Fabrice Loher, maire de Lorient, patron de la communauté d’agglo. Un ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous