publicité

 

Réagir
Congrès des maires 2021 03/11/2021

Un congrès de retrouvailles pour les maires de France

par Aurélien Hélias
David Lisnard (Cannes), Julien Elmaleh (InfoproDigital), François Baroin (Troyes), André Laignel (Issoudun) et Philippe Laurent (Sceaux) © AH

Du 15 au 18 novembre, les maires et présidents d'intercommunalités vont pouvoir se retrouver à Paris pour leur 103e congrès alors que l'édition 2020 avait été annulée, Covid oblige. Un rassemblement qui sera spécial à plus d'un titre : le premier congrès des néo-maires de 2020, le dernier avant l'élection présidentielle 2022... et un passage de témoin pour son président, François Baroin, à David Lisnard ou Philippe Laurent.

Cet article fait partie du dossier:

Congrès des maires 2021, un rassemblement spécial à plus d'un titre

voir le sommaire
Moment de communion à l’Association des maires de France mercredi 3 novembre à Paris : à l’heure de présenter le Congrès des maires qui se tiendra du 16 au 18 novembre à Porte de Versailles, il n’était pas question de la succession de François Baroin que se disputent David Lisnard et Philippe Laurent, présents lors de la conférence de presse. D’un commun accord visiblement, les deux prétendants, qui rivalisent par médias et soutiens interposés, n’ont pas évoqué l’élection interne à venir et préféré tant rendre hommage au président sortant qu’évoquer les combats à venir de l’association. « On est à un moment où il va falloir choisir si on continue sur cette pente de la dévitalisation des communes ou si l’on franchit le pas de la modernité, en devenant un vrai pays décentralisé, pas ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

14 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous