publicité

 

Réagir
Lutte contre la corruption 21/10/2021

Lutte contre la corruption : « Le risque pénal existe pour tous les élus, y compris ceux des villages »

par Hugo Soutra
Corruption définition Petit Robert © Aurélien Hélias

Reconnaissant les « avancées » permises par la loi Sapin 2, le député (LR) Olivier Marleix appelle à renforcer la législation anticorruption. Objectif : soumettre les ministères et collectivités aux mêmes obligations que les entreprises. Son travail de fond a d’ores et déjà inspiré les propositions de loi des parlementaires Raphaël Gauvain et, dans une moindre mesure, de Sylvain Waserman, dont l’examen pourrait être couplé afin d’intervenir d’ici la fin de l’année 2021. Interview.

Cet article fait partie du dossier:

La transparence de la vie politique

voir le sommaire
La France, qui héritera de la présidence de l’Union européenne au 1er janvier prochain, doit pour se conformer à ses obligations renforcer sans tarder la protection des lanceurs d’alerte. Alors que l'examen des propositions de lois du député Sylvain Waserman (LREM) sont programmées pour mi-novembre, les hérauts de la lutte anticorruption s'en saisissent pour réclamer une réforme d’ampleur d'ici la fin de l'année 2021. Une première mouture d’une éventuelle loi « Sapin 2 » améliorée voire loi « Sapin 3 » serait d’ores et déjà dans les tuyaux. Déterminé à « donner un nouveau souffle à la politique française anticorruption », le député (LREM, Saône-et-Loire) Raphaël Gauvain aurait déposé sur le bureau de l’Assemblée nationale une proposition de loi allant d ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

43 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous