publicité

 

Réagir
Transition énergétique 19/10/2021

Bouquets de travaux et biomatériaux, les clefs d’une rénovation énergétique réussie

par Olivier Descamps
isolant en laine de chanvre © Adobe stock

Du diagnostic au choix d’objectifs cohérents, les étapes d’une bonne politique de rénovation énergétique des bâtiments sont connues. Cerise sur le gâteau : utiliser des biomatériaux, moins émetteur de gaz à effet de serre et aux performances thermiques élevées.

Rénover d’accord, mais comment ? Et surtout par où commencer ? Ces questions basiques ont le don de paralyser les maîtres d’ouvrage qui ont peur de partir dans une mauvaise direction. Ce qui est bien souvent le cas lorsqu’ils foncent tête baissée. A l’instar de Muttersholtz dans Le Bas-Rhin (voir entretien ci-contre), les collectivités qui prennent le temps de poser un diagnostic se rendent compte par exemple qu’elles peuvent avoir une mauvaise perception des enjeux. A l’heure de faire des choix, le taux d’occupation devient un paramètre aussi important que la vétusté ! « Nous étions convaincus que nous devions d’abord nous attaquer à notre maison des loisirs, illustre Patrick Barbier, maire de la commune. Une analyse des factures nous a montré que nous occuper de l’école que l’on chauffe beaucoup était bien plus urgent. » Rénover local, penser global. La deuxième étape est de fixer un niveau d’ambition cohérent ave ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous