publicité

 

Réagir
Allocations de solidarité 21/09/2021

L’Etat et la Seine-Saint-Denis d’accord pour renationaliser – en partie – le financement du RSA

par Emilie Denètre
Stéphane Troussel, président du département de Seine-Saint-Denis, et Jean Castex, signent un accord sur le RSA le 21 septembre

En déplacement à Bobigny (93), le Premier ministre Jean Castex a signé le 21 septembre un protocole d’accord avec le département de Seine-Saint-Denis « sur une recentralisation du Revenu de solidarité active ». Une expérimentation prévue pour durer cinq ans et qui pourrait intéresser d’autres départements. Mais l’Etat ne va pas reprendre pour autant à sa charge la totalité du coût de l’allocation… Explications.

Sur le dossier de la recentralisation du RSA, serpent de mer des discussions entre départements et Etat depuis près de 10 ans, il faut faire attention aux raccourcis sémantiques… Ainsi, même si le protocole d’accord entre Etat et Seine-Saint-Denis évoque bien l’idée d’une « recentralisation », et que c’est avec ces mots que le Premier ministre a évoqué ce projet, mardi 21 septembre devant la préfecture de Bobigny, il s’agit en réalité pour l’État non pas de prendre à sa charge la gestion en direct de l’allocation ni même la totalité du coût du RSA porté jusqu’ici par le département, mais seulement le coût de son augmentation pour les cinq ans à venir.

50% de bénéficiaires en plus en huit ans

Mais pour un département comme la Seine-Saint-Denis, c’est loin d’être anecdotiq ...

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous