publicité

 

Réagir
Gestion locale 13/09/2021

Service public externalisé, service public déprécié?

par Clément Pouré
Services publics © Adobe stock

Croissant année après année, le recours à des acteurs privés pour réaliser des missions de service public se ferait au détriment des usagers selon un collectif d’agents. Sur le terrain, les élus locaux sont plus nuancés.

Quelque 160 milliards d’euros par an, soit la moitié du budget de l’Etat. Voilà, selon le collectif Nos services publics, composé de fonctionnaires, le coût de l’externalisation des services publics en France. « Le fait de confier à un acteur privé la réalisation de tout ou partie d’un service public […] met en jeu la capacité de la puissance publique à agir au quotidien et à prendre ses décisions de manière souveraine », pointent-ils dans cette note diffusée en avril. Le collectif chiffre le coût de la délégation de service public (DSP, voir aussi p.36) à 120 milliards par an, les prestations de l’Etat et des hôpitaux à 14 milliards, celles des entreprises publiques à 16 milliards. Et, en bas de la pile, les prestations des collectivités à 13 milliards. Dans le contexte d’austérité budgétaire, cette externalisation se ferait au détriment des usagers. Le collectif étrille ainsi l’idée d’une prestation plus efficace en cas d’externali ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous