publicité

 

Réagir
La perle juridique 17/09/2021

Face au « risque » caravanes sur un espace naturel, la surenchère foncière d’une commune

par David Picot
PERLE DU MOIS Septembre WEB

Mauvaise affaire financière pour la commune littorale de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée). La mairie a été contrainte de racheter une parcelle située dans une zone naturelle ultra-protégée, tout juste acquise par une personne issue de la communauté des gens du voyage. Celle-ci projetait d’y installer une soixantaine de caravanes. En toute légalité.

Inscrit en zone naturelle dans le PLU, classé Natura 2000, protégé au titre de la loi littoral, engagé dans une démarche de labellisation « Grand site de France », ce petit coin de paradis ressemble à une forteresse administrative et réglementaire. Il jouxte le port ostréicole de la Guittière, ouvert sur l’anse du Payré, au cœur des marais salants, sur la commune très étendue - 9 000 hectares - de Talmont-Saint-Hilaire (Vendée). Le site respire quiétude et apaisement, loin du tumulte qu’il vient de vivre en coulisses. Les faits ? Fin mars dernier, la mairie est informée par un riverain, propriétaire d’un camping, qu’une parcelle de 6 500 mvient d’être cédée entre particuliers. « Et qu’une soixantaine de caravanes appartenant à la communauté des gens du voyage projette de s’y installer, à partir du mois de juin… » en suffoque encore Maxence de Rugy, le maire (DVD). Il poursuit : « Assez sûr de moi, j’appelle le nouveau ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous