publicité

 

Réagir
Tourisme 29/07/2021

De plus en plus de collectivités s’offrent un « vrai-faux » guide touristique

par Emilie Denètre
Routard PetitFuté © DR

En favorisant les vacances en France, la crise sanitaire a confirmé une tendance qui préexistait depuis quelques années maintenant. De nombreuses intercommunalités, pays ou départements commandent des guides « territoriaux » à des maisons d’édition spécialisées dans le tourisme, comme Le Petit Futé ou Le Routard. S’il leur est difficile de mesurer pleinement l’efficacité de ce nouvel outil de communication, il demeure moins onéreux que les traditionnelles campagnes d’affichage pour mettre en valeur leur potentiel touristique.

Quel est le point commun entre le Petit Futé dédié au « canal du Nivernais » et le guide du Routard sur le « pays de Gers » ? Ils sont tous les deux le fruit d’une commande publique, passée par des collectivités soucieuses d’accroître la visibilité de leurs territoires à des maisons d’édition spécialisées dans la production de guides touristiques. Au-delà de ces deux cas, les exemples ne manquent pas dans le monde urbain comme rural : la métropole du Grand Paris vient de s’en offrir un recensant « les plus belles balades du Grand Paris » (Le Petit Futé), tout comme la métropole de Lille l’an dernier à l’occasion d’un évènement sur le design ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous