publicité

 

Réagir
Elections 2021 29/06/2021

Plus de 1 900 maires élus conseillers régionaux ou départementaux

par Aurélien Hélias
deux élus avec leur écharpe © Adobe

Plus de la moitié des édiles qui se présentaient aux régionales ou aux départementales ont décroché un siège, dont plusieurs maires de grandes villes. Mais avec un taux de réussite très différent entre scrutin départemental et scrutin régional. Et pour certains heureux élus, il va falloir se conforter aux règles de non-cumul qui divergent selon les fonctions obtenues par ces maires au sein de leur nouvelle collectivité… Explications et chiffres détaillés.

Cet article fait partie du dossier:

Régionales et départementales, le double scrutin de 2021

voir le sommaire
Ils étaient 3 334 maires sur la ligne de départ. Et au soir du 27 juin, plus de la moitié, 1937 exactement soit 58 %, ont décroché un mandat de conseiller régional ou de conseiller départemental. Dans le détail, ce sont les élections départementales qui ont offert aux édiles le nombre de victoires électorales le plus important, tant en termes de volume que de proportion. 1 504 maires sont sortis vainqueur du second tour des départementales, soit près de deux maires candidats sur trois (68 % des 2 200). Parmi eux, quelques maires de grandes villes : Benoit Payan (PS, Marseille) dans les Bouches-du-Rhône, Pierre-Christophe Baguet (LR, Boulogne-Billancourt) et Jean-Christophe Fromantin (divers droite, Neuilly) dans les Hauts-de-Seine, Gilles Averous (LR, ...

CONTENU RÉSERVÉComment accéder à ce contenu ?

NON ABONNÉ ?

Sommaire du dossier

58 articles Lire le 1er article

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

publicité

Abonnez-vous